Browsing Category

Le Périple

JOUR 35 : Vik (Norvège)

Photo 13-05-12 10 03 55

Réveil a 5h, le soleil est déjà sur l'horizon.

Cette nuit il a fait négatif… Tentes gelées.


Nous quittons Skage pour 152km sur la 17 jusqu'a Vik ! Où nous posons le campement sur un spot a élan avec vu sur mer pré-artic et vent glacial qui vient tout droit de notre objectif.

Notre canne a pêche est encore vierge…, trop froid pour se mouiller les doigts !


Nos tentes nous comblent assez bien pour le moment.


Dimanche nous franchirons le fameux cercle polaire …

Just do it

Tony, helmut & Bambi

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 34 : Skage (Norvège)

Photo 13-05-12 09 50 16

De Åfjord à Skage,

152 KM via la 715 puis la 17.

Relief montagnard, lacs gelés et enfin… des élans !!

La nuit noire n'est plus d'actualité.

Le passage du cercle polaire "Artic" est pour bientôt !

Désormais, nous passons à la vitesse supérieure…

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 33 : Åfjord (Norvège)

Photo 13-05-12 09 38 26

Après nos derniers achats dans la civilisation (canne à pêche, pneu de rechange …), nous quittons Trondheim pour rejoindre Åfjord sur la 715….

Les moustiques commencent fort !!

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 32 : Trondheim (Norvège)

Photo 13-05-12 09 31 26

Nous voilà sur la ville de Trondheim.
Nous longeons parfois des lacs gelés.

 

Tony, Helmut et Bambi

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 31 : Vinjefjorden (environs) (Norvège)

Photo 08-05-12 09 49 48

Lundi 07 mai.

Pour fêter notre mois d'aventure, nous posons nos maisons sur les rives d'un fjord, en contre bas de la E39, à 100km environ de Trondheim.

En fin de journée demain, nous reprendrons le cap au nord !

Pour le diner de ce jour, nous optons pour la simplicité. Fromage/Vasa, une pomme et quelques biscuits norvégiens… Des Wonderland !!!

Encore chacun chez soit â cause de l'orage qui gronde…
Les 102 km du jour nous ont encore et encore offerts des petits plaisirs incroyables.

Plus nous montons, plus la lumière devient folle en toute fin de journée.
C'est comme si nous étions dans une aquarelle. C'est apaisant. Guillaume serait comme un poisson dans l'eau… Un vélo, du froid, un bloc de papier blanc, un crayon… Ce genre de paysage doit être immortalisé en dessin ou peinture afin de prendre tout son sens.

Nous nous arrêtons aussi souvent que possible pour contempler ce spectacle. Même 2 minutes suffisent.

Nous allons bientôt acheter la canne a pêche… Humm du poisson frais! Il ne manquait plus que ça.

Tony, Helmut et Bambi

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 30 : Molde (Norvège)

Capture d’écran 2012-05-06 à 23.50.23

Dimanche 6 Mai.

Nous ne le faisons pas exprès mais nous arrêtons encore nos machines à 92km.

A Molde.

Pour résumer cette journée:

Comme la veille!… sauf qu'il faut multiplier au moins par deux chaque détails ( Les côtes, les descentes, le froid et le splendide! ).

Nous avons tenu à fêter ces 4 jours passés avec un camping et une douche de 10 minutes chacun (2 X 10nok soit 3 euros la douche par tête! ).

Il pleut.

Le vent souffle.

Nous n'avons pas pu arriver à temps à Alesund car nous y sommes passé que ce matin, dimanche… nous continuons donc notre route. Prochaine grande ville Trondheim.

Tony, Helmut et Bambi

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 29 : Sulesund (Norvège)

IMG_4021

92 km de folie furieuse.

À 5H30, lorsque nous sortons nos têtes déformées par l'effort et par la nuit, nous éclatons de rire.
Il a neigé sur nos tentes ! 

Notons que ce fou-rire est le résultat de ce spectacle mêlé à celui de voir la tête de l'autre !! 

Nous n'avions jamais vécu autant d'heures d'affilées en extérieur et encore moins ce genre d'effort physique journalier…. autant de courtes nuits, de froid…
Nos visages sont comiques! Enfin, nous préférons en rire…

Il est donc 5H30 et nous préférons attendre un peu avant de mettre nos vélos de route, sur la route, enneigée! 
À 7H, nous sortons de nos tanières. 
Pffffff, le soleil tape. La neige n'est plus. La montagne d'en face a changée de chapeau: Le soleil !

Allez petit dej !!! Pate !
Pendant, la cuisson, nous observons qu'un mur gris arrive de l'ouest. 
Sur l'eau, des risées. Sur nous, soudain un vent froid.
En 5 minutes, nous voici dans une tempête de neige. 

Nous dégageons nous mettre au chaud dans la pompe à essence du village.
Sur le kilomètre parcouru, nous congelons.
La pompiste, nous confirme bien que c'est une année exceptionnelle, normalement c'est à cette période que la pluviométrie est la plus faible de l'année et que la température moyenne est de 15°C.

Bon.

Après 15minutes, ciel bleu! 
Une plage de sable gris dessous, blanc dessus… une photo et nous prenons la route.

C'est là, après une bonne demie heure, en pleine montée (du genre mont Ventoux après le chalet Reynard… ) que nous nous retrouvons dans une vrai grosse tempête de neige. Disons que pendant la montée, le froid n'est pas gênant mais durant la descente c'est tout nos membres qui gèlent, à commencer par les extrémités.

Nous n'avions pas prévu d'équipement pour ce genre d'expérience.
Tout comme nous, nos vélos souffrent également.
Les patins de frein disparaissent à vue d'oeil. 

30 km plus tard, nous dévorons du poulet chaud dans un supermarché, les caissières nous offrent du café, nous dégoulinons dans les rayons, les norvégiens nous observent avec un mélange de respect et de "oh les débiles".

Bien entendu, nous en rigolons. Tony se moque d'Helmut et Helmut se moque de Tony, le style de chacun est parfait !

Même scénario, nous reprenons la route sous le soleil. À la fraiche.

C'est environ 1h après, que le spectacle naturel nous oblige à stopper nos bolides.
Une grosse pierre plate accueille un de nos vélos pour qu'en arrière plan la montagne et son relief puisse former une belle image.

Clik clak, ok c'est dans la boîte.

C'est alors que nous nous rendons compte que dans le champ en contre bas, entre nous et le fjord, repose un crane… avec un bois…. de renne !!! Il est à l'envers, un peu enfoncé dans la terre.
Il est magnifique. Comme dans un rêve. Incroyable!!

Après cette journée de folie ou nous avons continuer à monter/descendre des montagnes, subi des coups de froid, vu des paysages impossibles à imaginer…

Nous débarquons à 23h à Sulesund ( 30KM de Alesund ). Il fait nuit, c'est mouillé comme jamais, des ruisseaux de partout, bref !!!

Nous posons le camp dans un lieu plutôt sympa…. Notre trophée du WESTKAPP est désormais notre compagnon.

Il y a la lune d'un côté et toujours ce mur de l'autre….

Tony & Helmut

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 28 : Selje (Norvège)

réveil

Nous commençons donc cette journée à 5H30.

Il fait journée depuis un moment mais dans nos lits douillets, nous n'avons qu'une modeste vue dégagée sur un intérieur sans fenêtre!!…
Nous décollons en vitesse pour une journée de vélo ou les paysages ainsi que les reliefs prennent du grade, en simultané!
 
La température oscille selon le bas ou le haut des Fjords.
 
Tanto nous grimpons vers le froid et nous transpirons à chaudes goûtes, tanto nous descendons vers le frais et nous congelons aussi sec sur nos bécanes sans moteur.
 
Nous nous adaptons au mieux à ce genre de contraste surtout que nous commençons à savoir qu'aprés chaque efforts, la nature nous offre un petit cadeau visuel!!  
 
Depuis notre arrivée en Norvège, nous longeons la côte ouest. C'est beau. Trés beau.
Depuis ce jour, les montagnes enneigées se rapprochent. 
 
À 17h, nous arrivons dans un port ou une décision importante s'offre à nous.
Soit nous embarquons sur un bateau à 19h, qui nous portera jusqu'à Selje.
Soit nous nous lançons dans une infernale route qui nous obligera à faire environ 250km pour une progression d'à peine 35km en verticale.
Notre choix sera le bateau.
 
Nous devons être à Alesund demain aprés-midi, pour acheter des pneux. Nous sommes limite. Notre matériel supporte le trajet mais souffre des conditions.
Il s'use beaucoup plus vite, tout comme nous qui consommons des quantités incroyable de nourriture. 
Nous sommes de gros mangeurs certes, mais l'effort plus ces conditions…
 
Assis confortablement dans le navire, nous sommes spectateur de ce paysage. Les montagnes sont enneigées. Elles surgissent de l'eau, comme les îles Lofoten… sauf qu'au mois d'Aout dernier, il n'y avait que des névés perchés sur les cimes, aprés le cercle artic!!!
 
Soleil couchant d'un côté, barre sombre et lugubre de l'autre, nous arrivons à Selje, petite ville à l'introduction du: WESTKAPP!
 
Nous posons le campement sauvage dans un champ à 10 mêtres de l'eau. Une montagne enneigée est posée là, de l'autre côté, chapeauté par la lune.
 
Il fait froid mais c'est splendide.
 
Nous mangeons chacun chez soit nos 300gr de pate puis nous décollons pour une courte nuit.
 
Demain, nous décolons tôt.
 
Tony & Helmut

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 27 : Sognefjord (Norvège)

Photo 05-05-12 10 57 56

121km, nous posons le campement après la traversée du Sognefjord.

Parti a 8h15 de Bergen, nous allons chercher les petites routes les plus à l'Ouest. Nous progressons lentement. Tout prend un niveau supérieur.

Les paysages, les joies, les rigolades mais aussi les côtes, les descentes, le froid, la petite pluie fine…

Nous sommes sans cesse sollicité.

La fin de journée fut le moment le plus dense.
Après une énorme descente qui nous bouffe nos freins… Nous arrivons à l'embarquement pour traverser le plus long Fjord de Norvège, le fameux Sognefjord. Le bateau ne nous attend pas, nous sommes congelé et mouillé. Il est 21h45, le prochain est à 1h15. Nous nous réfugions dans la cabane d'attente, nous prenons le temps de nous réchauffer puis nous lançons la cuisson des pates.

Rien que ça et nous avons juste le temps d'égoutter les pattes. Nous embarquons sur le dernier bateau. Nous sommes les seuls passagers à bord, avec le capitaine  et l'homme qui place les véhicules et qui encaisse les billets.

La luminosité est quasi nulle à cause du sale temps. La pluie rend le tout encore plus auster.
Le froid rajoute le petit plus, the cherry on the cake !!

Le gars qui nous fait embarquer est du type Norvégien, une montagne, une gueule de pirate.
L'ambiance est pesante.

Une fois nos montures rangées sur le pont, nous allons au chaud pour dévorer nos pates sans huile mais avec un peu de sel, nous avons du savoir vivre !!

Nous allons aussi chercher le fameux pirate pour payer notre traversée et là, celui-ci nous lance:
You go to Nordkapp?

Nous restons les yeux ronds sans rien dire.
Puis il nous dit:
So, it's free for you… You need money !

Et il nous laisse planté là comme deux couillons !

A la descente du bateau, 23h30, il n'y a rien. Juste un bâtiment sans étage qui sert de refuge pour ceux qui attendent les navettes bateaux… En journée!

Ce moment fut certainement celui le plus intense jusqu'a présent.
Nous sommes planté là dans le froid, seuls quelques lampadaires donnent un semblant d'éclairage mais surtout accentues l'effet pluie dans leurs faisceaux de lumière.

Nous regardons le navire s'éloigner dans la nuit. Ces bateaux vont vite. Ils reculent du ponton puis éteignent leurs lumière. C'est un film.

 

Nous voilà seul. Pas moyen de dormir en tente, il nous faut de la chaleur et surtout garder un maximum les tentes sèches. Toutes les portes du bâtiment sont fermées sauf celle des toilettes…

Nous posons le campement au sec dans les WC handicapés. 00h30 nous clôturons la journée 27, demain 6h nous décollerons pour planter la tente le soir à Florø au WestKapp !

Tony & Helmut

Suivez l'avancement sur la carte.

JOUR 26 : Repos à Bergen (Norvège)

Repos… Repos.. Repos…

Suivez l'avancement sur la carte.